Prédication disponible en format audio.

Première missionnaire, Marie a « porté » Jésus à sa cousine Élisabeth. Lors de la Visitation, la Vierge Marie qui portait Jésus en son sein a comblé de bénédiction la maison de Zacharie et d’Élisabeth. Nouvelle Arche de l’alliance, Marie contient la Loi nouvelle, Jésus, bien au-delà de l’ancienne Arche d’alliance qui gardait le Décalogue écrit sur des tables de pierre. Ceux qui avaient reçu l’Arche de l’alliance, comme Obed-Édom, avaient bénéficié aussi de la bénédiction du Seigneur. Jean le Baptiste a tressailli d’allégresse dans le ventre de sa mère, Élisabeth. Et la prophétie d’Élisabeth s’est accomplie dans l’histoire humaine qui loue la Vierge Marie sur les cinq continents : « Bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur » (Évangile selon saint Luc 1, 45).

tumblr_inline_n3o7zkv42o1szgea8

Le missionnaire porte le Christ. Il ne s’agit pas d’abord et uniquement de quitter son pays pour une terre lointaine afin d’annoncer l’Évangile. Tout baptisé est appelé à vivre en état de mission portant le Christ Jésus dans son cœur et en témoignant par son exemple et par sa parole.

Si nous gardons la Parole de Jésus dans notre âme, tous ceux qui nous rencontrent sentiront le rayonnement de la lumière du Christ et ils recevront la bénédiction divine à travers nous.

Comme Marie, le disciple de Jésus loue le Seigneur « qui élève les humbles et comble de biens les affamés » (Magnificat).

La mission relève d’abord de la foi et de la prière. C’est Jésus qui convertit. C’est l’Esprit Saint qui précède l’arrivée du missionnaire et lui prépare le terrain.

Le pape François nous parle avec affection de Marie : « Elle est l’amie toujours attentive pour que le vin ne manque pas dans notre vie. Elle est celle dont le cœur est transpercé par la lance, qui comprend tous les peines. Comme mère de tous, elle est signe d’espérance pour les peuples qui souffrent les douleurs de l’enfantement jusqu’à ce que naisse la justice. Elle est la missionnaire qui se fait proche de nous pour nous accompagner dans la vie, ouvrant nos cœurs à la foi avec affection maternelle. Comme une vraie mère, elle marche avec nous, lutte avec nous, et répand sans cesse la proximité de l’amour de Dieu. » (n°286)

Seigneur Jésus, je te prie pour tel ami proche qui ne croit pas en toi et à qui je peux apporter la joie de ton Évangile.

Fr. Manuel Rivero o. p.

Cure de la cathédrale, Saint-Denis de La Réunion

Chemin de Carême, le 8 avril 2014

Last Update: novembre 5, 2014