24
Déc
2018
0

3 Bons plans pour vivre un Noël Chrétien ! – Chemin de l’Avent 2018

Prédication disponible en format audio.

Chers frères et soeurs en Christ : Joyeux Noël !

Tandis que vous avez ouvert ce message au titre rappelant les posts “attirants” de nos réseaux sociaux, j’aimerai vous inviter en tant que chrétiens à faire le lien entre Dieu et les hommes…

Dieu donne en abondance

C’est inévitable, cette journée dans notre monde occidental est orienté vers la fête et l’abondance. Abondance d’apéritifs, de bons plats, de bonnes bouteilles et de cadeaux ; que nous allons échanger et donner avec joie et émerveillement à nos enfants et petits enfants (surement trop gâtés).

Doit on se culpabiliser pour cela ? Je ne pense pas. J’aimerai vous rappeler que Dieu n’est pas un Dieu rabat joie, qui s’oppose à la fête et se délecte de nos souffrances et privations. C’est son anniversaire que nous célébrons ce soir ne l’oublions pas. De plus le premier miracle de Jésus, emprunt d’énormément de symbolismes, s’est fait un jour de fête. Le Seigneur offre sa tournée aux invités déjà bien “enjoués” des Noces de Cana qui avaient déjà vidé toutes les bouteilles. Dieu est comme ça : Il donne en abondance, c’est cette abondance qu’évoque “un pays ruisselant de lait et de miel” pour le peuple de l’Alliance. Dieu donne tellement qu’Il vient à s’offrir Lui même sous l’apparence d’un bébé dans une mangeoire à Bethléem (la maison du pain en hébreux).

Ne vivons donc pas ce festin, ce rassemblement avec la famille et nos amis comme un moment “volé” à Dieu, contre sa volonté. Au contraire, vivons le comme des enfants reconnaissants, qui accueillent et rendent grâce pour tous les bienfaits reçus. Une abondance qui vient de Dieu, une abondance qui rappelle la vie donnée de Dieu en Jésus Christ.

3 Bons plans

Je vous propose donc pour vivre cette action de grâce, trois bons plans pour faire de cette fête une fête chrétienne, avec Dieu.

1/ D’abord, proposer de bénir le repas. Parfois ça demande un peu d’audace, de courage de le faire, on a peur des réactions des autrements croyants et des non croyants, cependant il y a moyen de le faire sans choquer et avec une ouverture universelle sur des valeurs partagées. Ce sera un signe fort pour tous et qui va au coeur. Tout le monde à besoin de sens en ce jour spécial. Que ce ne soit pas un concours de remplissage d’estomac. Je pense à une prière du genre : “Merci Dieu d’Amour de nous réunir ce soir autour de ce magnifique repas, merci pour la joie de nos amitiés, pour les rires, nos échanges et le plaisir d’être ensemble. Nous te rendons grâce car tu donnes en abondance et tu nous réjouis en cette fête toute particulière pour toi. Nous te confions les joie, les peines et les espérances de toutes et chacun pour l’année qui vient. Amen”

2/ Deuxième bon plan pour vivre un Noël chrétien, c’est l’invité surprise. Cela demande beaucoup de courage, il faut demander la Force de l’Esprit Saint pour le faire et vaincre ses craintes. Et si vous le faites ce sera un signe fort. En cette matinée dans votre répertoire de téléphone, invitez une personne non prévue, oubliée, seule, rejetée. La solitude pèse beaucoup plus le soir de Noël que tous les autres jours de l’année. Et accueillir quelqu’un ferait énormément plaisir à Dieu. Cela peut être aussi à la sortie de la messe, le curé, une personne seule perdue dans ses pensées, un voisin… Il y a de la place pour cette personne autour de nos tables bien garnies. Bravo à vous si vous répondez à cet appel.

3/ Troisième et dernier bon plan, accessibles à tous mais pas forcément facile avec la pression que peut représenter les préparatifs de la journée. C’est de garder le sourire. Soyons porteurs de joie. “Voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple”. Nous sommes les porteurs de cette joie dans le monde et tâchons de porter en nous la joie du Christ petit enfant pour nos proches.

Sur ces propositions, chers amis je vous souhaite un Joyeux Noël.

Méditations Noël 2018 – Lundi 24 décembre 2018 – Gabriel Chevillard, laïc

You may also like

« Il se souvient de sa Miséricorde, comme il l’avait dit à nos Pères »
LA VIERGE MARIE MERE DE MISERICORDE
« JE SUIS AVEC VOUS TOUS LES JOURS… » (Mt 28,20)
Un Seigneur fort et vaillant

Leave a Reply