30
Déc
2017
0

Octave de Noël – Quel choix, l’amour du monde ou celui du Père ?

Prédication disponible en format audio.

Bonjour à Tous.

Tout au long de cette semaine, les différentes lectures nous ont données des indications sur  comment nous devons nous comporter en tant que Chrétien. Nous avons vu que Dieu est Lumière, qu’il est Amour. Nous avons aussi vu que nous devons marcher dans la lumière.

Aujourd’hui, au travers de la première lecture (1 Jn 2, 12-17), nous pouvons situer notre avancement spirituel. Nous commençons tous notre vie chrétienne comme des petits enfants, et si nous avons une croissance saine, nous avancerons vers l’état de jeunes gens, et plus tard nous seront des parents. Or la connaissance de la Parole de Dieu doit venir en premier. Nous ne pouvons pas demeurer dans ce dont nous sommes ignorants. Ceci nous fait voir en face la raison pour laquelle tant de vrais chrétiens sont restés depuis de nombreuses années des petits enfants, voir juste des bébés chétifs. Ils n’ont jamais vraiment fait connaissance avec la Parole de Dieu. Et l’adversaire de Dieu connaît très bien cette nécessité, ce qui éclaire ainsi l’habileté de ses desseins en profondeur.

Je vous invite donc à vous former  pour être enraciné et fondé dans le Christ, être affermi dans la foi. Fatiguez vos Bible. Le SEDIFOP (SErvice DIocésain de FOrmation Permanente) vous propose tout au long de l’année différentes formations et notamment la formation Cycle Long. « Le Cycle Long » est la formation principale proposée à tous ceux et celles qui désirent approfondir leur foi : un samedi ou un Dimanche par mois pendant deux ans…

Pour certaines personnes, la Bible n’est qu’une collection de légendes douteuses parsemée de réflexions religieuses obsolètes. Dans sa forme diluée qui séduit souvent de vrais chrétiens et est donc encore plus nuisible en ce qui nous concerne, il affaiblit l’autorité de la Parole, et ainsi ses adeptes sont alors condamnés à un infantilisme spirituel perpétuel. Et là où ces maux sont absents, les gens se contentent trop souvent de tirer ce qu’ils connaissent de la Parole, des textes sur lesquels il arrive à leur curé de prêcher. Ils ne lisent pas, ils n’observent pas, ils n’étudient pas ni ne digèrent intérieurement la Parole pour eux-mêmes. C’est pourquoi leur croissance ne se poursuit pas.

Mais la Parole ne doit pas simplement être connue, elle doit demeurer en nous. Saint Jean nous dit en Jn 15,10 : « Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour ». La Parole doit donc demeurer dans nos pensées et dans nos affections ; de cette façon elle gouvernera nos vies entières. Si ce point est atteint par l’un quelconque d’entre nous, alors on peut dire que sa vie est fondée sur le roc invincible de l’Écriture Sainte.

Les jeunes ont affaire à un danger qui, s’il prévaut, les empêchera de poursuivre leur progression vers cette connaissance bénie. Ce danger, c’est le monde et l’amour du monde L’amour du monde et l’amour du Père sont mutuellement exclusifs. Nous ne pouvons pas être possédés par les deux. Il faut que ce soit ou l’un ou l’autre. Lequel nous possède ?

 

Prions :

Seigneur, enseigne-moi ta parole, aide moi à la garder et la mettre en pratique, que je lui sois toujours fidèle et obéissant.

 

Erick Bernon, laic.

You may also like

« Il se souvient de sa Miséricorde, comme il l’avait dit à nos Pères »
LA VIERGE MARIE MERE DE MISERICORDE
« JE SUIS AVEC VOUS TOUS LES JOURS… » (Mt 28,20)
Un Seigneur fort et vaillant

Leave a Reply